close
Huffington Post

Ciblant Buzyn et le gouvernement, plus de 1000 médecins menacent de démissionner

Ciblant Buzyn et le gouvernement, plus de 1000 médecins menacent de démissionner



SANTÉ – Plus de 1000 médecins hospitaliers, dont quelque 600 chefs de service, menacent de “démissionner collectivement” à partir du mardi 14 janvier de leur fonctions administratives si la ministre de la Santé Agnès Buzyn n’engage pas de “négociations” sur le budget et les salaires de l’hôpital.“L’hôpital doit être réformé, mais il n’y a pas de grande réforme possible sans moyens”, écrivent les signataires d’une lettre publiée en ligne lundi par Libération. Ils y dénoncent “l’insuffisance du plan d’urgence” qu’elle a dévoilé fin novembre avec le Premier ministre Édouard Philippe après huit mois de crise.“C’est pour vous alerter solennellement que nous avons pris en toute responsabilité, la décision inédite et difficile de démissionner collectivement à partir du 14 janvier 2020 si à cette date des négociations ne sont pas engagées”, préviennent ces “chefs de service, responsables d’unités fonctionnelles” et autres “responsables de pôles” issus de toute la France.Pas d’arrêt des soinsPlus de la moitié d’entre eux s’étaient engagés mi-décembre à envoyer cette lettre à Agnès Buzyn une fois atteint le palier de 1000 signataires, à l’initiative du collectif Inter-Hôpitaux (CIH).Tous réclament “une revalorisation significative des salaires, en plus des diverses primes annoncées”, une rallonge supplémentaire de 600 millions d’euros pour les hôpitaux en 2020 et “une révision profonde” de leur mode de financement et de leur gouvernance. “Nos revendications sont tout à fait raisonnables”, a estimé auprès de l’AFP le Dr Olivier Milleron, cardiologue à l’hôpital parisien Bichat et porte-parole du CIH. “On n’imagine même pas ne pas être reçus” par la ministre, a-t-il ajouté.Si toutefois ce n’était pas le cas, les signataires envisagent non pas d’arrêter les soins mais d’abandonner leurs responsabilités administratives et leur rôle d’interlocuteur avec les directions hospitalières, a expliqué le Dr Milleron. Interrogée sur cette démarche lundi sur franceinfo, Agnès Buzyn s’est à nouveau dite consciente du “découragement des soignants” qui “est ancien” et a rappelé les mesures déjà annoncées pour permettre notamment “aux hôpitaux qui en ont besoin de rouvrir des lits ou d’embaucher du personnel”.La promesse d’une reprise d’un tiers de la dette hospitalière, soit 10 milliards d’euros, sur trois ans, sera amorcée “au deuxième semestre” de l’année 2020, a-t-elle annoncé. De quoi dégager, selon elle, “entre 800 millions et 1 milliard d’euros par an de trésorerie” pour les établissements.À voir également sur Le HuffPost: Pour les internes, la réforme des retraites est la goutte d’eau qui fait déborder l’hôpitalLIRE AUSSI:
Les avocats protestent en chanson contre la réforme des retraites

Ces lois et mesures éclipsées par la réforme des retraites



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/plus-de-1000-medecins-menacent-de-demissionner-si-buzyn-ne-negocie-pas-sur-le-budget-et-les-salaires-de-lhopital_fr_5e1cc7a4c5b6640ec3d91a2d

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2020-01-13 19:49:19

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : Huffington Post

The author wa-news

https://www.lecordonniermalchausse.fr/   https://richfashion.net   https://www.collegae.net/   https://www.lacompagniedesbambous.com   https://www.maquillages.info/   https://www.euronewsweek.net   https://www.newmen.biz/shop/   https://chaussures-enligne.be   https://burrogrog.business   https://my-snow-boots.com  
---
NIKE Men’s Air Max Invigor SE White/White Running Shoe 9.5 Men US *  Dean Canto (Trofeo Motorsport) : “Comme si j’étais en apesanteur” *  Entrepreneur Leila Janah died from complications of epithelioid sarcoma. Here’s what that is – erienewsnow.com *  Horse racing-Long shot Kentucky Derby winner Country House retired *  Womens Chic Paille flèche Bibi Cocktail Soucoupe Chapeau Royal Ascot Mariage A003 – – Taille Unique *