close
Huffington Post

Black Friday: acheter une PS4, Nintendo Switch ou Xbox One vaut-il encore le coup en 2019?

Black Friday: acheter une PS4, Nintendo Switch ou Xbox One vaut-il encore le coup en 2019?



JEUX VIDÉO – Le Black Friday (et la Black Friday Week) a beau être rythmé par les promos sur les smartphones et les TV, les consoles de jeux vidéo n’échappent pas à la folie commerciale et restent très recherchées chaque année.L’hégémonique PS4 de Sony et ses versions Slim ou Pro sont bien sûr les favorites, devant la mal-aimée Xbox One X ou sa version S régulièrement bradée à outrance. Mais la jeune Nintendo Switch, et sa version Lite, intéressent de plus en plus les lecteurs à la recherche de promotions bien trop rares. Lire aussi: PS4, Xbox One, Nintendo Switch… Quelle console de jeu vidéo choisir en 2019?Mais en 2019, moins d’un an avant l’arrivée de la nouvelle génération de consoles (PS5 et Xbox Scarlett) et après la sortie de Google Stadia et la laborieuse percée du cloud gaming, est-ce bien raisonnable de vouloir acheter une console dite “current gen” (de génération actuelle)?Le HuffPost s’est penché sur la question et a recréé le dialogue intérieur que vous aurez pendant les promotions du Black Friday, en pensant aux raisons “pour” et “contre” l’achat d’une console current-gen en 2019. Pendant le Black Friday et la Black Friday Week qui le précède, Le HuffPost sélectionne les meilleures promos et les vérifie pour vous (le détail de notre méthodologie en fin d’article).Certaines promos, très alléchantes ou sur des produits emblématiques, feront l’objet d’une vérification encore plus poussée, que vous pouvez retrouver sur notre page “Promo certifiée.”Afin de vous aider à faire le bon choix, retrouvez également tous nos comparatifs de produits sur les catégories que nous testons régulièrement et que nous connaissons:Smartphones et high-techBien-être et hygièneJeux et jouetsCuisine et électroménager“Les vieilles consoles auront bien baissé de prix”Depuis leur sortie en 2013, la PS4 et la Xbox One ont logiquement connu des baisses naturelles de prix. La Nintendo Switch, plus récente, reste quant à elle plus hermétique aux baisses tarifaires.Mais quoi qu’il en soit, il y a de fortes chances que les packs de consoles, manettes et de jeux (avec éventuellement des mois d’abonnement aux services en ligne) soient légion pendant le Black Friday. En 2018, l’Agence française pour le jeu vidéo (AFJV) expliquait que “sur les consoles PS4, vendues initialement à 299 euros, une baisse de 20% a été observée en novembre et près de 35% en fin d’année. La PS4 Pro 1 To, vendue 399 euros, a enregistré une baisse de 12,4% au Black Friday.”Et l’agence de reprendre: “Même constat pour la Xbox One, avec 8% de moins en novembre pour un prix initial de 499 euros. La Switch (299 euros) a eu très peu de variation avec seulement 2% de moins en novembre et 8% en décembre.”Des chiffres plus récents venant d’une étude du comparateur de prix Idealo, parue le 18 novembre, indiquent que la Xbox One et ses jeux ont bénéficié en moyenne de 16% de réduction au Black Friday. On vous recommandera plutôt la PS4 Pro ou sa version Slim pour les budgets plus serrés. Mais la Xbox One, moins populaire, est régulièrement bradée avec des packs très intéressants. “Un an avant la sortie de la PS5 et la Xbox Scarlett, c’est quand même long”Les consoles next-gen (de nouvelle génération) sont prévues pour Noël 2020 en ce qui concerne la PS5 de Sony et la Xbox Scralett de Microsoft. Un écart de sept ans depuis la sortie de la PS4 et de la Xbox One en 2013.Nintendo reste ici à part avec sa Switch qui est plus récente que ses deux concurrentes (sortie en 2017). La console du géant japonais se vend encore très bien grâce notamment au renouveau insufflé par la sortie de la Switch Lite en juillet dernier.Mais pour la PS4 et la Xbox One, on peut se dire qu’attendre encore un an avant l’arrivée des nouvelles consoles, c’est un peu long. D’autant que de grosses sorties sont attendues au printemps 2020, sur PS4 en tout cas. Ce serait dommage de se priver de jeux pendant un an, surtout si vous n’avez pas d’autre support, comme un PC par exemple.“C’est surtout trop tard, mieux vaut économiser”En effet, on peut avancer qu’il serait un peu idiot d’acheter une console en fin de vie, sortie il y a six ans et qui va bientôt être remplacée avant de devenir obsolète. Si on a résisté à l’envie d’acheter une PS4 ou une Xbox One pendant six ans, on peut bien s’en passer un an de plus. D’autant que les prochaines consoles que sont la PS5 et la Xbox Scarlett risquent d’être chères. Si aucune information fiable et définitive n’a été rendue publique quant au prix de ces consoles, la presse spécialisée spécule déjà sur les montants. Le statu quo semble être fixé sur une fourchette comprise entre 399 (le prix de la PS4) et 599 (celui de la PS3). On voit mal en effet la PS5 être moins chère que le modèle précédent. Mais Sony ne risque pas non plus de s’aligner sur le prix exorbitant de 600 euros de la PS3, qui avait beaucoup affecté ses ventes à l’époque. Xbox Scarlett : Microsoft vise un prix de lancement similaire à celui de la PS5, selon Phil Spencer https://t.co/9YTtKIbK6a via @JVCom— JulienTellouck (@JulienTellouck) November 18, 2019 De son côté, la Xbox Scarlett devrait cette fois-ci s’aligner sur les prétentions tarifaires de sa rivale. Microsoft semble avoir retenu l’échec du lancement de la Xbox One, trop chère malgré sa supériorité technique face à la PS4. Mieux vaudrait donc économiser plutôt que d’investir 200 voire 300 euros dans un pack de console en promo pendant le Black Friday qu’on ne pourra pas rentabiliser à l’usage. “Oui mais les nouvelles consoles n’auront pas de jeux à leur sortie”Là encore, il ne faut pas oublier le précédent de la PS4 et de la Switch. Mis à part quelques exclusivités, elles disposaient d’un catalogue de jeux très pauvre au lancement. Dans tous les cas, acheter une console “day one”, le jour de sa sortie, n’a pas grand intérêt non plus. Les deux générations (current et next-gen) continuent d’ailleurs de coexister pendant quelques mois au moins. Les jeux sortiront donc sur les deux générations comme ça a pu être le cas pour “Assassin’s Creed: Black Flag.” Et les gros blockbusters de la génération précédente bénéficieront d’ailleurs sûrement de remastérisations.C’était le cas pour la sortie de la PS4 avec les remasters de “The Last of Us” ou de la saga “Uncharted” qui étaient déjà sortis sur PS3. Les “vieilles” consoles current gen que sont la PS4 et la Xbox One ont donc encore de beaux jours devant elles avant de devenir réellement obsolètes. “Et ce serait quand même dommage de louper ‘Cyberpunk 2077’ et ‘The Last of Us 2’”Le premier semestre de 2020 va être ponctué de nombreuses sorties de jeux dits “AAA”, soit des productions à gros budget très attendues du public. Ces jeux sortiront d’abord sur les consoles actuelles. Il faut évidemment citer “Cyberpunk 2077” du studio polonais CD Projekt RED qui promet une expérience de jeu de rôle (RPG) futuriste et dystopique très immersive ainsi qu’un scénario à tiroirs où tous vos actes et vos choix ont des conséquences. Le jeu sortira le 16 avril 2020 sur PS4, Xbox One, Stadia et PC. Impossible de ne pas évoquer “The Last of Us 2”, l’exclusivité PS4 qui doit achever en beauté le cycle de vie de la console. Le précédent opus a connu un succès phénoménal et reste le jeu développé par un studio Playstation le plus vendu de l’histoire. Initialement prévu pour février 2020, il a été repoussé au 29 mai. Il faudra donc attendre avant de pouvoir se replonger dans ce jeu d’aventure (et de zombies!) et son univers post-apocalyptique. Mais on peut aussi mentionner pêle-mêle le remake du cultissime Final Fantasy VII (exclusif à la PS4), “Watchdogs Legion”, “Dying Light 2″ ou “Dragon Ball Z Kakarot”, tous très attendus. Il faut pourtant avouer qu’ici, c’est plutôt la PS4 qui présente le plus grand intérêt, la Xbox One étant dépourvue de sorties exclusives contrairement à sa rivale de Sony. Et rien que pour “Cyberpunk 2077” et “The Last of Us 2″, on se dit qu’acheter une PS4 pendant le Black Friday peut encore valoir le coup, même en 2019. “De toute façon, le cloud gaming aura tué les consoles d’ici là” Si la sortie compliquée de Google Stadia nous a appris une chose, c’est que le cloud gaming est peut-être l’avenir du jeu vidéo mais certainement pas son présent. Si on n’a pas encore pu tester Google Stadia, les avis des sites spécialisés sont assez unanimes. Le concept est prometteur mais le produit (ou le service) fini a encore de sérieuses limites (connexion fibre indispensable, manette filaire, pas jouable en 4G, etc…). Shadow, Xcloud et dernièrement Google Stadia, ces services proposant de jouer aux jeux consoles et PC en streaming sont encore émergents et leur percée sur le marché vidéoludique reste laborieuse.L’intérêt de cette technologie, qui permet de se débarrasser de supports physiques pour faire tourner ses jeux (qui tournent sur un serveur à distance), est bien réel. Mais les services actuellement proposés sur le marché en sont encore à un stade de développement qui ne permet pas de justifier le prix de l’abonnement nécessaire pour en bénéficier. Quoi qu’il en soit, les bonnes vieilles consoles physiques n’ont pas encore dit leur dernier mot et il faudra attendre que les services comme Stadia dépassent le stade de bêta payante pour qu’ils se démocratisent vraiment. ConclusionBon alors, une PS4, Xbox One ou une Nintendo Switch au Black Friday, ça vaut le coup ou pas? Pour faire court, PS4 oui, Xbox One pas vraiment et Switch peut-être, à condition qu’elle baisse enfin de prix.Si vous n’avez jamais ressenti le besoin ni l’envie d’en acheter une depuis leur sortie en 2013, vous pourrez sans doute vous en passer pendant un an en attendant la nouvelle génération. Une nouvelle génération qui sera plus puissante, plus performante mais aussi très chère. Autant économiser les quelques centaines d’euros plutôt que de les dépenser sur des machines en fin de vie que vous n’arriverez pas à rentabiliser à l’usage.Pour autant, si vous ne jouez pas sur PC et que vous voulez profiter des grosses sorties attendues pour 2020, les exclusivités PS4 à venir justifient à elles seules l’achat d’une PS4 selon nous. La Xbox One est moins intéressante en termes de catalogue de jeux mais a de fortes chances d’être bradée avec des packs comprenant plusieurs jeux, accessoires et abonnements aux services en ligne. La Nintendo Switch, plus récente pourrait enfin baisser de prix à l’occasion du Black Friday. Tout dépend de la patience dont vous serez capable, ou non.Les jeux AAA sortis sur current-gen en 2020 seront pour certains remastérisés sur next-gen. Et la PS5 comme la Xbox Scarlett devraient proposer la rétrocompatibilité, permettant de jouer aux jeux PS4 et Xbox One. Dans tous les cas, ces vieilles consoles ont encore de beaux jours devant elles et ne seront absolument pas obsolètes avant encore deux bonnes années. À voir également sur Le HuffPost: Certains liens de cet article renvoient vers des sites marchands, Le HuffPost peut recevoir une rémunération si un lecteur achète le produit en ligne. Tous les articles publiés sur Le HuffPost sont choisis et écrits en totale indépendance. Les experts interrogés sont également indépendants des marques ou produits qu’ils citent. En savoir plus. LIRE AUSSI :
UFC-Que Choisir met Nintendo en demeure suite à des manettes Switch défectueuses

La Chine interdit aux mineurs de jouer plus de 1h30 par jour sur smartphone



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/black-friday-acheter-ps4-xbox-one-nintendo-switch_fr_5dcc0285e4b03a7e0292e61a

Author : Antoine Engels

Publish date : 2019-11-25 03:24:34

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : Huffington Post

The author wa-news

https://www.monmaillotdebain.com/   https://sports-chaussures.fr   https://packairforceonechaussures.com   https://respectologie.fr   https://www.newmen.biz/shop/   https://www.les-livres.fr/   https://sbanews.info   https://searchfriends.net   https://toutes-les-chaussures.com   https://www.wtbass.com