close
Les Inrocks

L’Apple Card de Goldman Sachs accusée de sexisme

L’Apple Card de Goldman Sachs accusée de sexisme




L’agence de presse Bloomberg a révélé, samedi 9 novembre, qu’une enquête avait été ouverte contre Goldman Sachs par l’autorité de régulation de Wall Street. En cause, les pratiques de la banque d’investissement en matière de crédit. L’algorithme de sa carte de crédit développé avec Apple, l’Apple Card, discriminerait les femmes en les empêchant d’accéder aux mêmes crédits que les hommes.
“Le département va mener une enquête pour déterminer si la loi de l’État de New York a été violée et s’assurer que tous les consommateurs sont traités avec égalité quel que soit leur sexe” a ainsi déclaré la porte-parole du département des services financiers de New York Linda Lacewell sur la chaîne CNBC.

“L’Apple Card est un putain de programme sexiste”

sas.cmd.push(function() {
sas.render(“84812”);
});

Dans une série de tweets publiée début novembre, l’entrepreneur David Heinemeier Hansson faisait ce triste constat, déclenchant une vive polémique sur les réseaux sociaux :
“L’Apple Card est un putain de programme sexiste. Ma femme et moi remplissons nos déclarations d’impôts, vivons dans un régime de communauté de biens et sommes mariés depuis longtemps. Pourtant, l’algorithme d’Apple estime que je mérite vingt fois plus de limite de crédit qu’elle.”
I’m surprised that they even let her apply for a card without the signed approval of her spouse? I mean, can you really trust women with a credit card these days??!— DHH (@dhh) November 7, 2019

Quelques jours plus tard, c’est au cofondateur d’Apple Steve Wozniak de monter au créneau. Lui aussi aurait été confronté à ce problème. Dans un tweet, il dit avoir une limite de crédit “dix fois supérieure” à celle de son épouse. “Ces injustices me dérangent et vont à l’encontre de mes principes”, a-t-il déclaré à Bloomberg. Et d’appeler le gouvernement américain à davantage intervenir pour réguler le marché des technologies numériques.
The same thing happened to us. I got 10x the credit limit. We have no separate bank or credit card accounts or any separate assets. Hard to get to a human for a correction though. It’s big tech in 2019.— Steve Wozniak (@stevewoz) November 10, 2019

Les algorithmes mis en cause

Depuis cet été, la marque à la pomme s’est associée à la banque de Wall Street pour proposer ce service de paiement connecté au téléphone portable. Dans un message à ses clients, le porte-parole de Goldman Sachs Andrew Williams soutient : “Nous ne prenons et ne prendrons pas de décisions basées sur des facteurs comme le genre.”
D’après lui, “avec l’Apple Card, votre compte est individuel (…) Les clients ne partagent pas leur ligne de crédit avec des membres de leur famille (…) Nous regardons votre revenu et votre capacité à demander un crédit individuellement. D’après ces facteurs, il est possible que deux membres d’une même famille reçoivent des décisions différentes en matière de crédit.”
Fin octobre, une enquête similaire a été lancée contre UnitedHealth pour discriminations raciales. Les algorithmes de ce groupe de services de santé auraient permis que des patients noirs reçoivent des soins de moins bonne qualité, comme le racontait dans ses colonnes le quotidien du Minnesota Star Tribune.



Source link : https://www.lesinrocks.com/2019/11/12/actualite/monde/lapple-card-de-goldman-sachs-accusee-de-sexisme/

Author :

Publish date : 2019-11-12 16:01:36

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : Les Inrocks

The author wa-news

https://femmes.fringues.biz   https://le-bon-ski.com   https://www.adg-paris.org/   https://chaussurepaschers.fr   https://restaurant-japonais-paris.biz   https://boutique-maillot-bain.com   https://www.paschers.info/   https://www.marionnettes-a-mains.com/   https://news-world.biz   https://filles.fringues.biz