close
Les Inrocks

Vous avez déjà peut-être consommé une glace aux insectes sans le savoir

Vous avez déjà peut-être consommé une glace aux insectes sans le savoir




Même dans les glaces à l’eau, vous n’êtes pas à l’abri de trouver des ingrédients d’origine animale. Utilisés pour leur capacité à colorer ou à faire briller les produits, les insectes font parfois partie de composition des glaces commercialisées par des géants de l’agroalimentaire. Un ingrédient surprise que révèle une campagne de l’ONG spécialisée dans l’alimentation Foodwatch.

La glace à l’eau et… aux petites bestioles

Sur la liste des produits épinglés par l’ONG : Pirulo Happy, une glace à l’eau multicolore commercialisée par la marque Nestlé. “Pour obtenir cette couleur vive (le rouge, ndlr), un colorant (le E120) est utilisé. Il est fabriqué à partir d’insectes broyés, les cochenilles. Cela est bien indiqué dans la composition, mais très peu de gens savent qu’il s’agit de petits animaux”, relève au Parisien Camille Dorioz, responsable des campagnes de l’association.
Les cochenilles entrent dans la composition d’autres produits du géant de l’agroalimentaire. Sur la liste des ingrédients des cornets Extrême saveur café, par exemple, on peut lire “shellac” dans les agents d’enrobage “qui n’est autre que de la sécrétion de cochenilles asiatiques ! Elle donne aux produits un aspect brillant. Nestlé avait fait une campagne de pub sur le mode : Savourez l’inattendu. On peut dire qu’avec des sécrétions d’insectes, ils ont atteint un niveau très élevé d’inattendu !”, poursuit Camille Dorioz. 
Surprenant mais pas illégal. Ce qui choque la responsable de l’ONG, ce sont les techniques de marketing utilisées par les fabricants pour “détourner l’attention du client et l’induire en erreur”. Elle souligne par ailleurs auprès du Parisien l’aspect controversé de cet additif animal qui a un “fort potentiel allergène” et pour lequel il existe des alternatives comme la betterave, qui permet elle aussi d’obtenir une couleur rouge vive. Foodwatch insiste sur la nécessité de mettre à la disposition des consommateurs des étiquettes plus lisibles qui porteraient par exemple la mention “produit d’origine animale”. 

De la gélatine de bœuf dans les yaourts Yoplait 

Le quotidien rappelle par ailleurs que les yaourts Panier de Yoplait 0%, eux aussi commercialisés par Nestlé, contenaient de la gélatine de boeuf. Epinglée par une autre campagne de Foodwatch, la marque avait fait savoir au mois d’avril qu’elle supprimait l’ingrédient de la recette de ces yaourts, assurant que cette décision avait été prise indépendamment de la campagne menée par l’ONG. “La décision était prise avant. La gélatine n’est pas illégale, mais nous avons décidé de la retirer pour proposer des recettes de plus en plus naturelles”, avait déclaré Nestlé auprès du Parisien.
Si nombre de produits Nestlé contiennent des résidus d’animaux, la marque n’est pas la seule avec cette pratique. L’Orangina rouge et les pommes Fuji ont également été pointés du doigt par Foodwatch. 



Source link : https://www.lesinrocks.com/2019/08/14/actualite/actualite/vous-avez-deja-peut-etre-consomme-une-glace-aux-insectes-sans-le-savoir/

Author :

Publish date : 2019-08-14 13:01:08

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : Les Inrocks

The author wa-news